Voir les photos (3)

La maison Tournesol

Classé ou inscrit (CNMHS), Art nouveau ou Art Déco, Bâtiment civil à Douai

  • QIl est facile de comprendre pourquoi on l'appelle la Maison Tournesol : sa façade est recouverte de la fleur aux pétales jaunes. C'est là toute l'excentricité et l'inventivité de l'Art Nouveau. C'est en réponse à l'industrialisation à outrance qu'à la fin du XIXème siècle, les architectes vont réinventer les modèles de construction en s'inspirant de la nature : forme spontanée, couleur vive, asymétrie des façades, matériaux variés... En 1906-1907, Albert Pèpe plaque cette façade Tournesol...
    QIl est facile de comprendre pourquoi on l'appelle la Maison Tournesol : sa façade est recouverte de la fleur aux pétales jaunes. C'est là toute l'excentricité et l'inventivité de l'Art Nouveau. C'est en réponse à l'industrialisation à outrance qu'à la fin du XIXème siècle, les architectes vont réinventer les modèles de construction en s'inspirant de la nature : forme spontanée, couleur vive, asymétrie des façades, matériaux variés... En 1906-1907, Albert Pèpe plaque cette façade Tournesol sur une façade XVIIIème siècle : la tige du tournesol s'enroule pour former la porte et englober la vitrine. De la force de ces courbes et contre-courbes, on comprend pourquoi les détracteurs de l'Art Nouveau nommeront ce style, le style nouille !
  • Langues parlées

    • Anglais
    • Français