Voir les photos (4)

Musée de la Chartreuse

Art sacré, Photographie et cinéma, Couvent à Douai
Dispositions spéciales / Mesures sanitaires engagées
Dans le but de réduire les risques de transmission de la Covid-19, la présentation d’un Pass sanitaire sera obligatoire pour accéder au musée Arkéos à partir du 21 juillet pour toutes les personnes à partir de 12 ans.
Une pièce d’identité vous sera également demandée lors de la présentation de...
Dans le but de réduire les risques de transmission de la Covid-19, la présentation d’un Pass sanitaire sera obligatoire pour accéder au musée Arkéos à partir du 21 juillet pour toutes les personnes à partir de 12 ans.
Une pièce d’identité vous sera également demandée lors de la présentation de votre Pass sanitaire.
  • Le couvent des Chartreux regroupe un ensemble de bâtiments d’époques différentes typiques de la Flandre française. Lorsque les Chartreux s'installent à Douai en 1662, ils acquièrent les hôtels d’Abancourt (1559) et de Montmorency (1608) auxquels ils ajoutent un petit cloître, un réfectoire, une salle capitulaire, un grand cloître et une église de style classique terminée en 1722. Au cours du XIXe siècle, le grand cloître et les cellules des moines sont détruits. Acquis par la ville en 1951,...
    Le couvent des Chartreux regroupe un ensemble de bâtiments d’époques différentes typiques de la Flandre française. Lorsque les Chartreux s'installent à Douai en 1662, ils acquièrent les hôtels d’Abancourt (1559) et de Montmorency (1608) auxquels ils ajoutent un petit cloître, un réfectoire, une salle capitulaire, un grand cloître et une église de style classique terminée en 1722. Au cours du XIXe siècle, le grand cloître et les cellules des moines sont détruits. Acquis par la ville en 1951, on y installe les collections de l’ancien musée détruit en 1944. Il présente le plan en relief de la ville de 1710, ainsi que des œuvres de l’art primitif flamand caractéristiques des polyptyques de Bellegambe et de Van Scorel et des mouvements artistiques du XVe au XXe notamment une sculpture de Buren, La Cabane Rouge aux miroirs dans le cloître.
  • Langues parlées
    • Français
Prestations
  • Accessibilité
    • Mobilité réduite
    • Déficience visuelle
      • Pour apporter une diversification à l’intérieur du réseau « le musée au bout des doigts », le musée de la Chartreuse a choisi de mettre l’accent sur le patrimoine architectural. En effet, le musée est installé dans un couvent de Chartreux, vaste édifice construit du XVIe au XVIIIe siècle, qui a conservé ses bâtiments conventuels d’origine : cloître, chapelle, réfectoire, salle capitulaire. Cette sensibilisation se fait à l’aide d’une maquette tactile composée d’éléments mobiles qui permet de montrer aux déficients visuels la distribution des différentes salles et les différentes époques de construction. D’autre part dans le cadre de visites ateliers, une collection d’œuvres choisies allant de lapidaires du Moyen-Age à la sculpture du XIXe siècle en passant par le mobilier permettent de replacer les créations dans le contexte de l’histoire de l’art. Des tables d’orientation équipées d’un commentaire audio, de repères tactiles et d’explications en braille viennent soutenir l’ensemble. Ce parcours tactile est accessible aux visiteurs individuels.