Voir les photos (2)

Sculpture Jeunesse

Stèle, statue à Douai

  • Souvent imitée, parodiée et photographiée, Jeunesse est née grâce au ciseau du génial Albert Bouquillon. Douaisien, l'artiste s'initie au dessin, à la peinture, à la sculpture et à l'architecture aux Ecoles Académiques de la ville. Son oeuvre est glorifiée du Grand Prix de Rome en 1934. La ville de Douai lui commande plusieurs œuvres dont Jeunesse en 1950 installée au cœur du Parc Bertin. Perchée sur son socle, Jeunesse est une allégorie aux courbes féminines bien marquées. La posture de la...
    Souvent imitée, parodiée et photographiée, Jeunesse est née grâce au ciseau du génial Albert Bouquillon. Douaisien, l'artiste s'initie au dessin, à la peinture, à la sculpture et à l'architecture aux Ecoles Académiques de la ville. Son oeuvre est glorifiée du Grand Prix de Rome en 1934. La ville de Douai lui commande plusieurs œuvres dont Jeunesse en 1950 installée au cœur du Parc Bertin. Perchée sur son socle, Jeunesse est une allégorie aux courbes féminines bien marquées. La posture de la jeune femme n'est pas sans rappeler le contrapposto de la statuaire grecque classique : jambe gauche fléchie, jambe droite tendue, bassin décalé. Le dynamisme des hanches équilibre le croisement des bras au-dessus de la tête. D'autres œuvres de l'artiste se retrouvent éparpillées dans la ville.
  • Langues parlées

    • Français