Le Centre Historique Minier

A la découverte du plus grand musée de la mine en France !
  • Sur les traces des mineurs

À quelques kilomètres de Douai, se trouve l’imposant Centre historique minier de Lewarde. Installé sur le carreau de l’ancienne fosse Delloye, il se déploie sur 8 hectares de terrain et vous propose de partir à la découverte de l’histoire palpitante de la culture minière du Nord-Pas-de-Calais, qui dura près de trois siècles !


Plus qu’un musée, un témoignage…

Si le Centre historique minier de Lewarde est classé Monument historique, c’est pour le témoignage industriel rare qu’il représente. Plus important musée de la mine en France, il attire chaque année près de 150 000 visiteurs, venus découvrir ce patrimoine d’exception. À travers des expositions permanentes et temporaires, apprenez-en plus sur l’origine du charbon et sur le quotidien des mineurs, leurs loisirs et leur lutte pour améliorer leurs conditions de travail extrêmement difficiles.

Une aventure immersive à vivre en famille !

Le Centre historique minier de Lewarde, c’est aussi une aventure à partager en famille ! Une demi-journée qui s’annonce riche en rebondissements :

– la Fosse Delloye : visite du carreau, de la lampisterie, des bâtiments des machines d’extraction, des bureaux administratifs tels qu’ils existaient en 1930… À travers cette visite libre, découvrez comment fonctionnait cet incroyable domaine, du temps de son exploitation !

– Visite guidée dans les entrailles de la Terre, au cœur même de la mine : pendant 1h, casque sur la tête, vous pourrez vous aventurer dans les étroits passages qu’empruntaient ces travailleurs de l’extrême, et découvrir l’évolution des techniques au fur et à mesure de l’exploitation minière… Tendez l’oreille : entendez-vous le son des machines revenues à la vie ? Vous voilà plongés au siècle dernier, aux côtés des courageux mineurs, pour une immersion totale dans les conditions de travail de l’époque !

– la rencontre-témoignage : laissez-vous conter la vie à la mine par un ancien mineur. C’est avec émotion que l’on écoute ce témoignage rare, voué à disparaître avec le temps… 

Qu’attendez-vous ?